Blog /

Sèche : ces hormones qui contrôlent votre perte de gras et votre appétit !

Sèche : ces hormones qui contrôlent votre perte de gras et votre appétit !

Parfois vous n’arrivez pas à expliquer votre prise de poids et votre appétit grandissant alors que vous suivez parfaitement votre diète pour sécher. Lors d’une perte de poids, de nombreux mécanismes sont mis en jeu et vous devez respecter certaines règles pour ne pas créer de perturbations hormonales qui vont être néfastes pour votre objectif ! Le coach expert en musculation David Costa vous explique le rôle des hormones qui interviennent lorsque vous souhaitez perdre du gras avec un extrait* de son livre Mon Coach Musculation, numéro 1 des ventes à plusieurs reprises sur Amazon.

 

Quelles sont les 2 hormones qui régulent mon appétit et ma perte de poids ?

La LEPTINE est une hormone produite par les cellules graisseuses dont le but est de réguler votre poids en assurant votre satiété et l’oxydation des graisses. Lorsqu’elle baisse avec un régime brutal (nette réduction de vos calories), elle oblige votre organisme à réduire vos dépenses (baisse du métabolisme de base) et à augmenter votre absorption de calories (vous avez très faim !) (1, 2).

La GRHÉLINE est en majorité produite par votre estomac, son rôle est de favoriser votre appétit et votre prise de poids (1, 3).

Le sommeil joue un rôle important dans la gestion de votre poids car un manque de sommeil provoquera une prise de poids dûe à une baisse de votre concentration de leptine et une hausse de celle de ghréline (4).

 

Pourquoi les régimes qui provoquent une perte de poids trop rapide sont-ils déconseillés ?

Les régimes très restrictifs permettent une très rapide perte de poids mais ont aussi des conséquences négatives pour votre corps :

  • – baisse de votre métabolisme (5, 6).
  • – baisse brutale de la leptine.
  • – hausse de la ghréline.
  • – perte de masse musculaire (7).
  • – carences alimentaires, non soutenable sur la durée.
  • – reprise de poids rapide (yoyo).
  • pulsions alimentaires, voir des à moyens termes des TCA (troubles du comportement alimentaire.

De plus, la baisse de votre poids est majoritairement causée par une perte d’eau (8, 9), de glucides et de muscles. En effet, pour stocker 1 g de glucide, votre corps à besoin d’environ 3 g d’eau (9), il est alors évident que le plus vous réduisez vos glucides, le moins vous avez d’eau dans votre corps.

 

Progressez plus vite avec le meilleur du coaching à distance !

Pour réussir votre perte de poids, optez pour une alimentation équilibrée, variée et avec un léger déficit de calories comme vous l’explique David Costa dans son Pack Suivi Alimentaire Sur Mesure. Il propose un plan alimentaire personnalisé selon vos préférences, votre mode de vie, vos contraintes et inclut le suivi, des bilans et la grande disponibilité de David. Ce coaching alimentaire personnalisé est présent dans tous les packs de coaching. Découvrez le témoignage et l’incroyable progression d’Angélique ICI !

 

Commandez votre livre dédicacé par David sur la musculation : “Mon Coach Musculation” en cliquant ICI ou sur l’image ci-dessous !

  1. (1) Weigle DS et al. Roles of leptin and ghrelin in the loss of body weight caused by a low fat, high carbohydrate diet. J Clin Endocrinol Metab. 2003 Apr;88(4):1577-86.
  2. (2) Park HK et Ahima RS. Physiology of leptin: energy homeostasis, neuroendocrine function and metabolism. 2015 Jan;64(1):24-34. doi: 10.1016/j.metabol.2014.08.004. Epub 2014 Aug 15.
  3. (3) Otto Buczkowska E. The role of ghrelin in the regulation of energy homeostasis. Endokrynol Diabetol Chor Przemiany Materii Wieku Rozw. 2005;11(1):39-42.
  4. (4) Taheri S et al. Short sleep duration is associated with reduced leptin, elevated ghrelin, and increased body mass index. PLoS Med. 2004 Dec;1(3):e62.
  5. (5) Martin CK et al. Effect of calorie restriction on resting metabolic rate and spontaneous physical activity. Obesity (Silver Spring). 2007 Dec;15(12):2964-73. doi: 10.1038/oby.2007.354.
  6. (6) Redman LM et al. Metabolic and behavioral compensations in response to caloric restriction: implications for the maintenance of weight loss. PLoS One. 2009;4(2):e4377. doi: 10.1371/journal.pone.0004377. Epub 2009 Feb 9.
  7. (7) Leibel R.L et al. Changes in energy expenditure resulting from altered body weight. N Engl J Med 332: 621-628, 1995.
  8. (8) Henry RR et al. Metabolic consequences of very-low-calorie diet therapy in obese non-insulin-dependent diabetic and nondiabetic subjects. Diabetes. 1986 Feb;35(2):155-64.
  9. (9) Kreitzman SN et al. Glycogen storage: illusions of easy weight loss, excessive weight regain, and distortions in estimates of body composition. Am J Clin Nutr. 1992 Jul;56(1 Suppl):292S-293S.
  1. * Article L-122-4 du code de la propriété intellectuelle :
    Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *