Blog /

Comment gérer sa diète et ses entrainements pendant les vacances ?

Comment gérer sa diète et ses entrainements pendant les vacances ?

Tout au long de l’année, vous êtes nombreux à faire de gros efforts pour atteindre le physique de vos rêves. Or en vacances, nous perdons souvent nos repères: cultures, alimentation, rythmes de vie et activités différentes.

Pour vous aider, je vais vous faire part de la gestion de mon alimentation lors de mes vacances à Cuba mi-avril – début Mai.

Plaza de la Revolucion, La Habana, Cuba.

Plaza de la Revolucion, La Habana, Cuba.

Plongé durant 17 jours dans un pays que j’avais déjà visité il y a 4 ans, les changements d’alimentation et de rythme de vie ont été drastiques ; finis les réveils à 6-7h du matin, les plannings chargés et les journées de 12 à 14H de travail.

J’ai dû réfléchir et anticiper de nombreuses situations pour ne pas axer les vacances sur la gestion de ma diète et de mes entraînements mais au contraire sur une nette coupure de style de vie afin de me ressourcer et me reposer au maximum.

Coté entraînements:

Peu importe le pays, il est simple de faire un entraînement de musculation.

La solution la plus simple reste le poids de corps sous forme de circuit comme je vous le présente dans cette vidéo. Cependant, cela ne répond pas à tous les objectifs, dans mon cas, j’avais besoin de charges lourdes, banc et barre pour finir mon cycle de masse et débuter une phase de volume.

Tout d’abord, si comme moi vous vous déplacez beaucoup durant vos vacances (1 à 3 jours maxi par ville), vous devez prévoir les jours où vous allez vous entraîner pour les prendre en considération dans vos déplacements et l’organisation de vos journées (visites, check-in, check-out, etc.). Vous pouvez aussi vous renseigner sur la présence de salles dans les villes que vous visiterez sur internet ou via des contacts.

Ici, coupure totale d’internet, donc pas de possibilités de se renseigner à l’avance. J’ai tout fait sur place, au jour le jour en abordant dans la rue des gars qui étaient musclés!

Attention !! certains hôtels vantent la présence de leur salle de fitness mais ne vous proposent qu’une paire d’haltères de 2 Kg et un vélo…

J’ai également décidé de réduire mes séances de 5-6 à 3 par semaine afin de profiter pleinement de ces vacances tout en continuant à progresser physiquement. C’est un bon compromis entre vos objectifs physiques et les vacances qui vous permettront de bien solliciter tous vos groupes musculaires! Et une séance de soulevé de terre avec 35 degrés et beaucoup d’humidité, cela change de la France! 😉

Si la ville où vous arrivez dispose d’une salle avec tous les équipements, profitez-en pour réaliser vos entrainements sans respecter les jours prévus car parfois, il n’y aura pas de salle, ni de quoi s’entraîner avec charges.

C’est notamment ce que j’ai réalisé lors de mes 3 jours à Varadero puisque il y avait 2 salles. Je me suis alors entraîné 3 jours en alternant les salles en fonction des groupes musculaires qui y étaient prévus. J’ai aussi eu la possibilité de le faire à Bahia Onda qui était bien situé entre les séjours à Soroa, Las Terrazas, Viñales et Cayo Levisa.

Les conditions climatiques étaient difficiles pour un organisme non habitué. C’est pourquoi, mes séances ont été légèrement plus courtes et les performances peu considérées. L’important était de réaliser le nombre de répétitions prévues et pas une de plus.

Diète:

Gérer son alimentation dans un pays où la nourriture n’est pas aussi accessible qu’en France fût un beau challenge, mais cela fait partie de mon mode de vie  » Fit attitude »!

Etant actuellement en phase de prise de masse, la situation fût beaucoup plus simple que pour une sèche. Cependant, cela ne signifie pas que j’ai mangé de tout en grande quantité.

Tout d’abord, je suis passé de 6 repas par jours à 4 pour, tout comme côté training, afin d’avoir plus flexibilité et de temps disponible. Pour maintenir mon apport calorique j’ai donc augmenté chacune de mes rations pour continuer à prendre lentement du poids.

Vous le savez, l’anticipation est la clé de la réussite de sa diète, c’est pourquoi j’ai pris avec moi les produits MYPROTEIN suivant:

montage myprotein logo

Les BCAA pour les consommer avant et pendant mon entraînement mais aussi entre 2 repas si la durée est plus longue que prévu.

L’Impact whey native 95: pour un apport maigre de protéines de qualité au petit déjeuner, après l’entrainement, ou lors de collations.

L’avoine instantané: pour un apport de glucides au petit déjeuner, en collation et après l’entraînement.

Les repas Myprotein: pour remplacer des repas ou collation.

Cependant, une journée complète ne se résume pas à ses compléments. Voici des exemples de ce que j’ai pu manger sur une journée:

Petit déjeuner chez l’habitant: fruits exotiques frais, café, œufs, jus de fruit, pain.

Déjeuner au restaurant: filet de bœuf grillé, congris (riz et haricots rouges), manioc chou blanc, huile d’olive.

Collation: bananes achetées dans la rue et 1 shaker de whey

Diner au restaurant: cuisses de poulet / filet de poisson / langouste, congris (riz et haricots rouge), banane frites, tomates, huile d’olive.

Le petit déjeuner étant très important, je le complétais parfois par un shaker de whey lorsque l’habitant ne proposait pas d’œufs ou par une omelette achetée dans une cafeteria.

Le déjeuner et le diner se faisaient toujours au restaurant afin de s’alimenter en qualité et en quantité suffisante.

La collation de l’après-midi avait toujours lieu mais était très aléatoire quant à la composition : ananas, mamey, mangue achetées à un vendeur sur le bord de la route, pâtisserie locale, repas dans un restaurant, shaker de whey et d’avoine.

En post training, je prenais soit des fruits exotiques soit une piña colada sans alcool avec un shaker de whey.

David Cuba 2015 logoLe plus compliqué était de trouver une source de protéines maigres car très souvent les viandes et poissons sont frits ou en sauce et les omelettes faites avec beaucoup d’huile.

Autre point important, l’hydratation. Passer du climat français avec 15 degrés à plus de 30 degrés et un taux d’humidité supérieur demande une adaptation conséquente de l’organisme. L’eau du robinet n’étant pas conseillée aux étrangers, il fallait alors toujours chercher une épicerie pour acheter de l’eau et essayer d’avoir avec soit 1,5 à 3 L d’eau d’avance pour le soir, la nuit et le réveil.

Au final, après 17 jours magnifiques de break, mon poids continuait à augmenter légèrement. Je reviens reposé et frais pour vous faire encore plus progresser!

Faites-moi part de vos commentaires sur vos vacances et difficultés si besoin.

Retrouvez-moi sur Facebook pour plus d’informations sportives et découvrez mon profil Instagram (@davidcostacoach), pour me suivre au quotidien.